Peau et Soleil, faut-il faire un choix?

Génial, l’été est enfin là!  Lorsque nous entendons parler du duo peau et soleil, tout de suite, nous prévisualisons notre teint hâlé des vacances. Nous avons toutes eu la copine, avec un bronzage de folie qui nous révélait son cocktail magique : huile d’olive, citron à chaque exposition (« Ne me dis pas que tu as échappé à ce cocktail?:) » ).

Et nous, blanches comme neige, nous suivons ce conseil (En même temps, lorsque nous voyons son bronzage, difficile de résister😁).

Alors ce cocktail est-il dévastateur pour la peau? « Ça oui et je vais tout vous expliquer en vous traduisant dans notre langue😁. »

Alors faut-il rester à l’ombre pour préserver sa peau?

Laissons, Laissons entrer le Soleil 

Notre bien-aimé temps ensoleillé, nous l’attendons 9 mois sur 12 (en tout cas, c’est mon cas 🙂 ). Le Soleil est avant tout une étoile de notre système solaire qui nous fait du bien. Il émet trois types de rayonnements :

  • les UVC : ce sont des rayonnements courts dont la couche d’ozone nous protège.
  • les UVB : grands responsables des coups de soleil, 90 % de ses rayonnements atteignent la partie superficielle de notre peau et 10% réussissent à pénétrer plus profondément.
  • les UVA : ils traversent profondément la peau pourtant ils étaient considérés comme inoffensifs, il y a quelques années. Aujourd’hui, ils sont considérés comme les plus dangereux. Nous allons en effet constater ses effets dans la deuxième partie.

Alors couple Peau Soleil, compatible?

Là nous allons plonger dans un aspect un peu plus technique, mais j’ai traduit tout ça dans notre dialecte! Alors pas de panique!

Revenons à nos rayonnements UVA et UVB.

  • UVB : c’est le seul responsable du coup de soleil qui nous gâche certaines nuits de vacances! 😆 Ce rayonnement entraîne la mort de quelques cellules de l’épiderme (partie de la peau) voir l’image ci-dessus. Au niveau des cellules, ce rayonnement modifie l’information génétique (c’est à dire le cerveau de la cellule qui a le même rôle que notre cerveau, « vous voyez le bordel que cela engendre! »), la cellule devient malade. Mais le problème au sein de notre peau, c’est que nos cellules se multiplient, nous nous retrouvons avec pleins de cellules malades et c’est le début du cancer cutané.
  • UVA : ce sont des rayonnements très sournois, nous allons pouvoir le constater.
  1. Responsable du « phénomène de Meirowski », c’est la coloration gris-brun visible après une très longue exposition et qui s’atténue quelques heures après. Selon de nombreuses études, ce phénomène n’aurait aucun effet néfaste. Au contraire certaines démontrent un rôle de protection solaire.
  2. Produit des radicaux libres. « What? » En fait, ce sont des molécules qui prennent naissance dans la cellule grâce à des réactions. Le problème, c’est que ça met vraiment le désordre. Ces molécules vont rester dans la cellule et embêtaient les autres molécules en se liant à elles, par exemple. Ces liaisons produisent des choses dévastatrices car tout ce qu’il y a dans la cellule a un rôle primordial. Cela entraîne l’apparition de cancer cutané et parfois de tumeur.

Les 2 types de cancers cutanés sont :

  • Le Carcinome: c’est le plus fréquent, il touche les personnes de plus de 50 ans. Ils se manifestent sur les zones qui sont constamment exposées (visage, cou, avant-bras, jambes). Nous pouvons le détecter lorsqu’une plaie se modifie ou ne cicatrise pas correctement.
  • Le Mélanome cutané : il est beaucoup moins fréquent mais il est considéré comme le plus grave des cancers. Il se propage très rapidement dans d’autres parties du corps. Il peut se situer partout, même dans les cheveux. Deux façons de le détecter : l’apparition d’une tâche pigmentée ou la modification d’un grain de beauté.

Précautions à prendre pour que notre couple Peau Soleil soit gagnant

L’important, c’est de connaître les effets et de comprendre le fonctionnement du Soleil pour bien agir lors de nos expositions. Chacun agit en son âme et conscience en ayant toute connaissance des risques. Je suis loin de porter un quelconque jugement vis à vis de qui que se soit.

Selon la Santé Publique, les recommandations sont les suivantes :

  • éviter toutes expositions entre 12h et 16h
  • Appliquer de la crème solaire toutes les 2h et après chaque baignade.

Voici un tableau qui vous décrit les bons comportements à adopter selon l’indice UV.

Dernière précision, le SPF de la crème solaire est à choisir selon notre type de peau (le terme technique employé est  phototype) et même si nous ne prenons aucuns coups de soleil, il faut se protéger!!

Maintenant que nous sommes au taquet, l’incidence du Soleil sur notre peau n’a plus de secret. N’hésites pas à mettre en commentaires si tu as une zone de flou ou si tu as de l’inspiration pour un prochain article (Ne t’inquiètes pas, il n’y a aucun jugement, le site parle de lui-même ^^)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.